Sandro Santoro

Théâtre

Né à Morges en 1976, Sandro Santoro étudie de 1996 à 1999 à l’Université de Lausanne le français médiéval, les langue et littérature italiennes ainsi que l’histoire de l’art. Après avoir obtenu ses demi-licences, il part se former au métier de comédien à la Scuola Teatro Dimitri, au Tessin. Il y découvre le théâtre du geste et se passionne pour le mouvement.

En 2002, il sort diplômé de la Haute Ecole et travaille depuis en tant que comédien et metteur en scène. Il assume la direction artistique de la compagnie Naphtaline – depuis sa fondation – en 2004. Parmi ses principales créations, on peut citer : Andata e Ritorno (2012-14), Marietta chez les clowns, créé au Petit Théâtre de Lausanne (‘10), Le Petit Bal, 1959 et Colapesce ou l’Art de soulever les montagnes (2009), Ici dans ma chambre d’enfant (2008). En 2017, il met en scène Antigone de Jean Anouilh pour faire briller des gymnasiens sur scène!

Sandro est un artisan du mouvement. Il vient du théâtre non verbal. Quand elle est proférée, la parole est la conséquence et non le raccourci d’une sensation physique: les mots se souviennent du corps, du corps en mouvement. Raconter. Raconter par le rythme, les masques, l’improvisation. Sandro s’invente et avance, dans le jeu, la mise en scène, la conception et la direction de projets. Rarement seul. L’échange est pour lui un autre mouvement essentiel.